Logo du Bioparc

Mongolie - Panthère des neiges


CONSERVATION DE LA PANTHERE DES NEIGES EN MONGOLIE

Ce magnifique félin arpente les reliefs accidentés et les steppes rocailleuses des montagnes d’Asie centrale. La beauté de sa fourrure blanche tachetée de noir attire depuis des décennies les trafiquants, l’amenant au rang des espèces En danger d’extinction de la Liste Rouge de l’IUCN.

De par ses mœurs très discrètes et l’inaccessibilité de ses habitats de prédilection, il est très difficile d’obtenir de réelles estimations de sa répartition et population. Cette dernière serait comprise entre 4000 et 6500 individus.

Au braconnage, aussi alimenté par la médecine traditionnelle, s’ajoute la pression des chasseurs de proies de la panthère des neiges et des éleveurs de bétail qui voient en elle une menace directe pour leur cheptel.

La Mongolie abrite la seconde plus grande population après la Chine : de 500 à 1000 panthères des neiges y vivraient, autour des 1000 m d’altitude, des montagnes de l’Altaï au désert de Gobi. 

Espèce :
Panthère des neiges - Panthera uncia
Statut UICN : EN - En Danger d'exctinction
Répartition : Chaîne himalayenne et le massif montagneux de l’Altaï
Estimation : entre 4000 et 6500 individus

Présentation du projet


ACTEUR : Snow Leopard Trust

www.snowleopard.org

Snow Leopard Trust, créé en 1981, est la plus ancienne et la plus grande organisation dédiée à la conservation de la panthère des neiges et de son habitat.

Basée à Seattle aux Etats-Unis, la fondation travaille dans cinq des douze pays de présence de l’espèce : Chine, Inde, Kirghizistan, Mongolie et Pakistan, pays abritant à eux cinq 75 % de la population totale de l’espèce. 

Chaque pays présente ses propres problématiques et challenges : Snow Leopard Trust encadre des équipes locales et travaille en collaboration avec les communautés de manière à créer des programmes de conservation durable bénéfiques aux hommes et à la biodiversité.
Snow Leopard Trust agit par les biais suivants : 

• Recherche scientifique pour mieux connaître les comportements de l’espèce et les habitats.
• Concertation locale pour mieux prendre en compte les besoins des communautés vivant à proximité des panthères des neiges.
• « Snow Leopard Enterprises » : programme de production et de commercialisation de produits artisanaux en feutre réalisés par les femmes avec la laine issue de leur cheptel. 
• Campagne de vaccination du bétail pour stabiliser la ressource économique des éleveurs.
• Système d’assurance des cheptels pour indemniser les éleveurs ayant subi la prédation des panthères des neiges.
• Campagnes d’éducation et de sensibilisation

Résultats

Le BIOPARC soutient les actions menées par une de ses antennes en Mongolie : la Snow Leopard Entreprise. C’est un programme de production d’artisanat se basant sur une approche communautaire porteuse de progrès social et économique. Il offre l’opportunité aux familles, par le biais des femmes, d’augmenter de 40 % leur revenu en échange de la protection des panthères des neiges et de son milieu.

Formées et équipées en métier à tisser, les participantes confectionnent  des objets en feutre avec la laine du bétail. La vente des produits est assurée par l’association en Mongolie, mais aussi à l’international, grâce à son réseau de partenaires et la vente en ligne sur www.snowleopard.org/shop.
En 2012, 300 familles en Mongolie ont réalisé 19 900 produits. Les bénéfices ont été réinjectés dans les différents programmes. Ces mêmes familles, ayant respecté le contrat stipulant un arrêt total de la chasse de la panthère et de ses proies, ont toutes perçu un bonus financier.

Depuis la mise en place de ce projet, les éleveurs s’engagent de plus en plus pour la panthère des neiges : ils incitent d’autres villages à rejoindre leurs actions, organisent des ateliers de sensibilisation et collaborent avec les scientifiques pour le suivi des animaux et la protection des milieux. Ainsi, grâce à cette implication et ce soutien, Snow Leopard Trust a obtenu du gouvernement la mise en protection de 6 500 km² dans les montagnes Tost du Sud de Gobi. Une très belle initiative prouvant que la cohabitation sur de mêmes terres peut être positive et bénéfique aux hommes et à la biodiversité.

Rôle du BIOPARC

Le BIOPARC soutient Snow Leopard Trust depuis 2001. En 2002, ses financements ont permis de mettre en place le programme de production artisanale auprès d’une nouvelle communauté en Mongolie, celle de Noyen, dans la province du Sud Gobi . Depuis, les fonds versés sont entièrement dédiés à cette communauté.

En 2001, le BIOPARC devenait le premier zoo européen à soutenir Snow Leopard Trust. Dès lors, à plusieurs reprises, lors de congrès de l’Association Européenne des Zoos (EAZA) ou lors des forums de conservation organisés par le BIOPARC, le zoo a invité les responsables de SLT ou à lui-même présenté les actions de l'organisation.